Les catalyseurs boursiers actuellement

Le principal catalyseur des marchés financiers a été dans la journée d’hier la volatilité des cours du pétrole. En effet, le baril de Brent a accusé une forte baisse dans la journée d’hier et a même franchi le seuil symbolique des 50$ pour atterrir à 49$ avant de se reprendre pour atteindre les 49,70$. Au passage, il est intéressant de noter que le baril de brut léger américain en est à son quatrième mois de hausse consécutif, chose qui n’était encore jamais arrivée depuis l’année 2011. Il faut indiquer pour être complet qu’une réunion de l’OPEP va s’organiser ce jeudi afin de dresser un bilan sur l’état actuel de l’offre de pétrole dans un contexte difficile où l’on rencontre des problèmes de production et de productivité dans trois régions : le Nigéria, le Canada et enfin le Venezuela.

Les statistiques US

Il faut toutefois signaler que d’autres éléments viennent influencer la tenue des marchés, notamment à travers des statistiques américaines comme l’indice PMI de la région de Chicago où l’indice « Conférence Board » qui témoigne du niveau de revenus et de dépenses des ménages américains. Ces deux indicateurs ont une grande influence pour diagnostiquer l’état de santé de l’économie américaine et engendrent souvent des mouvements importants sur les marchés lors de leur publication. Ces deux statistiques vont être ainsi publiées cette semaine, il faudra donc être très attentif si vous décidez d’investir en bourse avec des brokers actions comme Ness FX et UFX, si vous désirez manœuvrer intelligemment et anticiper au maximum l’évolution des cours des marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>